Publicité:

Test KT Surfing Wing Drifter 80 2022/2023

23/11/2022

Présentation du produit
"Keith Teboul : "Volume bien réparti, compacte, c’est une expérience de vol tous terrains…". Avec son quadruple concave sous la carène, signature KT Surfing, ses rails biseautés, elle offre un incroyable toucher de clapot et un vol plus rapide. Les plus grandes tailles de Wing Drifter sont dédiées, sans compromis, au wingfoil et au SUP foil. Sa principale caractéristique est également une construction super compacte associée à un volume élevé et une forme large. La nouveauté du modèle 2022/23 est une forme de pont modifiée pour un confort accru en utilisation wing. Le volume constant offre suffisamment de flottaison et de stabilité pour démarrer avec une aile ou une pagaie, mais peu d’encombrement en vol lorsque vous voulez tourner ou pomper. Elle offre de nombreuses positions de footstraps. Les nouvelles planches de surf KT sont désormais emballées uniquement dans du carton recyclé et du ruban adhésif papier. Peu de plastiques pour garder votre planète, notre planète, plus propre. Nous avons pensé que c'était un bon compromis, car notre amour pour la planche à voile et la planète ne fait que grandir."

 

En détails
Volume :
80 litres
Largeur : 66 cm
Longueur : 157 cm
Poids : 5,9 kg après plusieurs utilisations, sans straps
Straps : Fournis, rigides et confortables, 3 straps de la marque MFC de bonne qualité. 4 positions en longueur devant et derrière, ainsi que 2 angles différents à l’avant et 3 rangées pour faire varier les angles et les appuis à l’arrière
Rails de foil : 2 rails US de 25cm avec indications de réglages
Nombre de poignées : 1, sous la carène devant les boitiers US, avec un grand retour pour une prise en main assurée
Tailles disponibles : 34 / 38 / 42 / 50 / 56 / 62 / 72 / 80 / 90 / 105 / 115 / 130 / 155 litres
Prix public conseillé : 1710 € (pour cette 80 litres)

 

Découverte
Si KT Surfing fait sensation, en ce moment, avec sa Ginxu et son shape si particulier, nous avions hâte de découvrir cette autre planche shapée par Keith Teboul, moins radicale sur le papier. Dans cette couleur bleue/grise patinée, elle est plutôt aseptisée jusqu’à tomber sur cette tête de squelette façon "Dia de los Muertos", c’est original ! Son shape est très travaillé, avec le fameux quadri-concave, sur l’avant, des rails coupés en deux épaisseurs distinctes pour diminuer la surface mouillée entre la position arrêtée avec le besoin de toute la largeur et ensuite la prise de vitesse et la surface minimale en contact avec l’eau avant de prendre le vol. L’arrière "squash" est lui aussi travaillé avec un arrière coupé, toujours dans l’objectif de diminuer la trainée au moment de prendre de la vitesse. Comme de nombreuses marques, KT a instauré le moins de déchets plastiques dans son mode de livraison et nous avons reçu la planche dans son carton avec juste l’emballage scotch et du carton partout.

 

Equipement yesyesyesyes
La marque explique que, dans ce volume, il n’y a pas besoin de valve de décompression pour les variations de pression en avion ou en altitude, mais insiste sur l’attention particulière à avoir si vous la laissez dans la voiture en plein soleil (et une exclusion de garantie). Partenaire d’autres marques, ce flotteur est livré avec de beaux footstraps et un pad multi textures de la marque MFC. Ce pad est original puisqu’il est collé en six pièces différentes. Sur l’arrière, il offre un très bon maintien du pied avec de petits reliefs et un kicktail, alors que la partie avant est moins marquée et offre juste de petits points pour l’antidérapant. Quatre positions de straps sont proposées sur la longueur ainsi que deux angles différents sur le pied avant. Sur l’arrière, c’est chose rare, mais il y a trois rangées d’inserts pour faire varier votre position de pied comme vous l’entendez. A noter que les straps doivent être positionnés avec un système anti-rotation, fourni. L'anneau d'accroche du leash est classique, bien centré, intégré dans un plug. La poignée de portage, quant à elle, se trouve sous le flotteur et devant les rails de platine mais elle offre une vraie prise en main pour rejoindre le plan d’eau. Les rails mesurent 25 cm et offrent des indications de réglages pour pouvoir réitérer ces derniers, sans lutter.

 

Accessibilité yesyesyesyes
La Wing Drifter est proposée entre 34 et 155 litres, il y en a pour tous les goûts ! S’il est évident que ce modèle de 80 litres ne correspondra pas aux novices et aux navigateurs qui commencent à se faire la main, la Wing Drifter est le flotteur KT polyvalent pour offrir accessibilité et maniabilité. En fonction du gabarit du pratiquant, elle sera tour à tour planche à tout faire ou planche radicale. Dans tous les cas, elle offre de la stabilité grâce à son shape compact, large et avec une répartition du volume sur tout le flotteur. Elle a un avant assez large pour ne pas enfourner et une épaisseur plutôt régulière. A l’arrêt, elle offre donc la stabilité pour garder le flotteur bien à plat et la possibilité de rapidement se mettre debout, de tenir l’équilibre si le vol n’est pas encore possible. En navigation, elle est peu encombrante et elle est facile à manœuvrer grâce à son poids léger. Le pont plat est confortable, lui aussi, et la position des pieds facile à modifier si besoin. Les inserts de straps sont vraiment de bons repères pour les positionner.

 

Décollage yesyesyesyes
Avec sa longueur et la répartition de son volume, elle est surprenante dans la prise de vitesse pour le décollage. Elle ne colle pas du tout à l’eau et dès qu’il y a un peu d’appui dans la wing ou sur le foil, il est facile de s’extirper pour voler. Comme nous venons de l’écrire plus haut, la position à plat est facilitée par ce shape et cela donne de l’aisance dans le pomping et, une nouvelle fois, pour la prise de vitesse nécessaire au vol. Elle est vraiment agréable dans cet exercice, et à noter qu’en cas de touchette, cet avant arrondi, et aux rails cassés, ne donne pas du tout de coup de frein.

 

Confort yesyesyesyes
En utilisation avec footstraps, elle a été une planche hyper confortable et facile à conduire. Et dans le même temps, sans les straps, nous avons trouvé un petit manque d’adhérence sur la partie avant du pad. Alors que la partie arrière joue bien son rôle, comme sur un surf. Nous avons l’habitude d’une utilisation avec straps et avec une ouverture du pied avant. Le positionnement offert était juste parfait pour la conduite du flotteur, dans toutes les conditions. Dans le vent fort ou bien plus faible, elle aura été un partenaire de choix ces dernières semaines. Les straps jouent bien leur rôle avec de la rigidité pour un bon maintien du pied. Ils sont classiques mais ça fonctionne très bien avec une possibilité de réglage facile pour l’ouverture de ces derniers. La répartition régulière du volume permet d’avoir un bon équilibre et une planche qui sera facile pour la majeure partie des navigatrices ou navigateurs. Le toucher de clapot, que ce soit en touchettes ou dans la face aux vagues, est vraiment son point fort.


Plage d’utilisation yesyesyesyesyes
Avec nos 80 kg, elle nous a permis de tenir facilement debout, même dans le vent limite pour le décollage. Bien sûr, ce n’est pas (dans ce volume) une planche de tout petit temps mais son shape aide à la sortie de l’eau. Ensuite, elle n’a de limite que la capacité à tenir dans le vent plus fort, avec le foil. Elle reste maniable et la conduite avec ces straps rigides est vraiment intéressante. Vous le lirez plus bas, elle offre une belle polyvalence pour de multiples perspectives d’utilisations.

 

Polyvalence yesyesyesyesyes
Le public visé est large. Des navigateurs en apprentissage sur un petit flotteur, à l’expert qui cherche une planche à tout faire, elle répond présente. Le positionnement des straps est vraiment idéal, pour notre style de navigation, et il existe de nombreuses autres possibilités pour celles et ceux qui ont des styles différents. Elle saura s’adapter à votre pratique en vous offrant la possibilité de vous exprimer sans vous contraindre à des réglages particuliers. Avec son nose large et son équilibre à plat, elle offrira de la sécurité si vous voulez partir en balade, les straps rigides vous offriront la possibilité d’aller chercher des belles vitesses maximales et dans les vagues, les manœuvres ou les sauts, c’est un vrai régal. Pour toutes les disciplines de la wing, vous pourrez utiliser cette Wing Drifter. Et cela nous a titillé de l’essayer en SUP foil mais il nous a manqué un peu de volume dans la mesure où nous sommes loin d’en être un spécialiste de cette discipline. Les plus légers pourront sûrement s'offrir ce petit plaisir supplémentaire grâce à la longueur de cette planche (plus importante que nombreuses de ses concurrentes de même volume).

 

Verdict
C’est un volume moyen que nous avons testé et cette polyvalence qu’elle nous a montré l’a rapidement placée comme un must have des pratiquants de niveau intermédiaire ou confirmé. Si les plus radicaux lui préféreront les petits volumes, les gros gabarits un modèle plus imposant, les novices encore plus gros, il y en a vraiment pour tous les goûts dans cette gamme Wing Drifter. Nous avons vraiment apprécié l’accessibilité du flotteur tout en étant hyper polyvalente et performante. Le plus difficile étant de réussir à faire son choix entre tous les volumes proposés dans cette gamme !

 

Les conditions du test
Vent :
Entre 10 et 40 nœuds
Etat de la mer : Plat, clapot, houle, vagues
Spots : Almanarre, Bergerie, Leucate
Temps effectif de navigation sur le produit : 8 heures sur 10 navigations

 

Les +
Polyvalence et performances générales
Accessibilité et stabilité dans le vent léger
Confort en cas de contact avec l’eau
Qualité de l’équipement

 

Les -
Partie avant du pad qui pourrait manquer de grip
 

KT Surfing Wing Drifter 80 2022/2023
Novices yesyesyes(Pas un volume adapté pour ce public, il existe d’autres tailles de ce modèle)
Intermédiaires yesyesyes (Les plus légères ou légers peuvent imaginer se perfectionner dessus)
Confirmés yesyesyesyesyes (Une planche à tout faire, confortable et performante)
Experts yesyesyesyes (Hyper polyvalente et multi pratiques pour les plus aguerris)


Initiation yesyes (Pas le public visé par ce flotteur)
Cruising yesyesyesyesyes (Confortable et sécurisante avec ce volume bien réparti)
Vitesse yesyesyesyes (Bon positionnement des straps, poids léger, straps rigides pour de belles Vmax)
Course yesyesyesyes (Bon équilibre entre encombrement et mobilité sur le pont)
Freestyle yesyesyesyesyes (Nez large permettant de rattraper des erreurs, très légère sous les pieds)
Downwind yesyesyesyesyes (De la longueur pour prendre les houles, puis la maniabilité pour les suivre)
Surf yesyesyesyes (Géniale dans les petites vagues avec de l’équilibre et de la maniabilité)
Pomping yesyesyesyesyes (Pont confortable et placement des pieds idéal)

 

Source : Mathieu Bonno/Myboardreport
Photos : West Drone - Mathieu Bonno/Myboardreport

tags: KT Surfing Wing Drifter

Articles similaires

Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer