Grand Prix de l'École Navale

04/05/2022

[Article sponsorisé]
 

"Du 26 au 28 mai, la Presqu’île de Crozon et la rade de Brest vont accueillir le Grand Prix de l’École Navale. Après deux années perturbées par la crise sanitaire, le Grand Prix se prépare à accueillir plusieurs centaines de marins sur les plus beaux sites de la pointe bretonne. Le Grand Prix de l’Ecole Navale est un incontournable pour la voile en équipage mais il accueille également des séries individuelles telles que le wingfoil, la Windsurfer ou, pour la première fois, des dériveurs volants.
 


Esprit d’équipe et égalité des chances
Depuis plus de 20 ans, le Grand Prix de l’École Navale s’est imposé comme le grand rendez-vous de la monotypie. Les équipages sont sur des bateaux identiques et seule la qualité des marins fait la différence. Cette règle stricte garantit une parfaite équité sportive et valorise l’esprit d’équipe, cher à la Marine Nationale. "Le cœur du Grand Prix de l’École Navale, c’est la monotypie en équipage. C’est l’idée qui a été développée par les organisateurs au début. La Marine était attentive à ce que les valeurs d’égalité des chances et d’esprit d’équipage soient présentes. Ce sont des valeurs très importantes qui ont encore tout leur sens aujourd’hui" souligne l’Amiral (2S) Philippe Coindreau, Président de l’Association Grand Prix de l’École Navale.
 

Quatre sites de course
Centre névralgique de l’événement, l'École Navale va accueillir les J80 ainsi que les J70, les Diam 24od ainsi que les Waszp qui font leur entrée sur le Grand Prix. À Brest seront attendues les flottes handivoile et handivalide ainsi que les Wingfoils. Les autres séries seront réparties sur la Presqu'île de Crozon entre les ports de Roscanvel et Crozon-Morgat. Toujours coorganisé avec la FFVoile, le Grand Prix est l’occasion de décerner plusieurs titres de champion de France - notamment en J80 et Open 5.70 - les flottes où la concurrence est la plus forte. Les autres séries concernées par un titre sont le Diam 24od, Muscadet, le First 24 Seascape, le Corsaire et le First 18 Seascape, sous réserve qu’elles réunissent chacune au moins 15 concurrents. Bernard Bocquet, administrateur de la FFVoile, rappelle "les liens étroits qui existent entre la Marine Nationale et la fédération" puisque le Grand Prix est un des événements majeurs de la saison fédérale. Son organisation est rendue possible grâce à la mobilisation des clubs locaux : le Centre Nautique de Crozon-Morgat, Brest Bretagne Nautisme ainsi que le Centre Nautique de Roscanvel.
 

La glisse toujours plus présente
Le Grand Prix de l’École Navale a toujours été ouvert aux nouvelles pratiques. "Nous ne voulons pas que le GPEN reste statique, mais au contraire, nous cherchons à anticiper les évolutions de la voile et introduire chaque année une nouvelle classe" explique Philippe Coindreau. L’année dernière, un Grand Prix Spécial Gliss avait été organisé pour les Windsurfer et le wingfoil, deux disciplines de plus en plus visibles sur les plans d’eau. Cette année, c’est le Waszp, un petit dériveur volant qui fait son entrée. "C’est une classe qui se développe, en particulier auprès des jeunes. Nous y retrouvons donc l’innovation et la jeunesse. C’est un bon pari pour 2022 et pour les années à venir" poursuit le Président de l’AGPEN."
 

Pour en savoir plus sur le Grand Prix de l’Ecole Navale : www.agpen.fr



Source : Grand Prix de l’Ecole Navale
Photos : Grand Prix de l’Ecole Navale

tags: Grand Prix de l'École Navale

Articles similaires

Bon départ pour le Défi Wing !

Dans la continuité du Défi Wind et du Défi Kite, la toute 1ère...

Arthur Arutkin en action à Wissant

Waterman français qui brille sur la scène internationale, en windsurf dans la...

Know me Ft Clément Roseyro

Le français Clément Roseyro cumule les casquettes, lui qui excelle...
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer