Test AFS Flyer 1000

08/09/2021

Présentation du produit
"Grâce à son profil High Aspect Ratio, l’AFS Flyer permet d’avoir un meilleur écoulement fluide et notamment réduit la trainée. Ainsi, cela permet d’augmenter la portance. Le TBAR (mât + fuselage) ne fait qu’une seule et même pièce. Nous sommes sur un monobloc apportant une rigidité à l’ensemble. Pas de jeu, plus de dynamisme et simplification de l’entretien. La construction full carbone apporte une rigidité et légèreté au foil (poids foil complet : 3,1 kg). De la même façon, vous ne serez plus/pas embêtés avec les agressions marines comme la corrosion qui pourrait fragiliser ce dernier. La gamme Flyer est disponible en 4 tailles d’ailes (850, 1000, 1300 et 1500 cm²). Grâce un seul et même TBAR, vous pourrez évoluer entre ces ailes mais aussi sur les ailes de la gamme Carver. Cet AFS Flyer vous permet tant de pratiquer le wingfoil, que le SUP foil, le surf foil ou encore le windfoil."

 

En détails
Mât :
Carbone monobloc, 81,5 cm + 3,5 cm fuselage, 13,5 cm de large à 5 cm du haut, 13,5 cm de large à 5 cm du bas
Fuselage : Carbone, T barre avec le mât, 70,5 cm (75,5 avec aile), 22,5 cm distance mât au début de l’aile
Stabilisateur : Carbone, 250 cm², 43,5 cm x 7 cm, 2 vis avec tête Torx diamètre 6
Réglage stabilisateur : Oui, avec 1 petite cale à positionner sous vis avant ou arrière
Aile porteuse : Carbone, 1000 cm², 84 cm x 14 cm, 3 vis avec tête Torx diamètre 6
Platine : Carbone, 4 trous avec système rapide pour positionner les vis de platine (non fournies)
Housses : Oui, une pour le mât et une valise pour les deux ailes. Les housses sont très épaisses et fonctionnelles
Poids : 3,5 kg
Prix public conseillé : 1679 €

 

Mise en place
C’est un des rares foils monobloc qu’il reste sur le marché. Tout l’ensemble est en carbone, mât, fuselage, ailes. La préparation est donc rapide puisqu’il ne reste plus que la platine (avec ouverture sur les inserts pour fixation rapide) et les 2 ailes à positionner. Dans notre pack, nous avons eu 2 housses différentes, bien rembourrées, qui offrent l’espace suffisant pour ranger d’un côté le monobloc et de l’autre une pochette pour les ailes, les outils, voire un autre jeu d’ailes. 2 vis Torx (D6) servent à fixer le stabilisateur de 250 cm² et 3 autres de même diamètre (un peu plus longues) permettent de fixer l’aile porteuse de 1000 cm². L’outil Torx D6 est fourni pour la mise en place des ailes. La platine offre la possibilité de préparer le foil rapidement avec des ouvertures pour des vis de D8 sur chaque trou. Une cale carrée de toute petite taille est également fournie pour jouer sur l’angle de l’aile avant (ou du stab).

 

Le test Wingsurferjournal.com
C’est un foil de qualité que nous avons découvert au moment de déballer ce Flyer 1000 (avec déco 2020 sur l’aile porteuse pour nous). Arrivé dans un grand carton (puisque foil monobloc), il est évident que ce n’est pas le foil qui vous fera gagner de la place dans le coffre de la voiture mais cet assemblage doit permettre résistance, longévité et rigidité. Avec cette petite aile porteuse (une aile plus petite et 2 ailes plus grandes sont également proposées dans la gamme Flyer), il est destiné à des pratiquants déjà à l’aise en wingfoil. Même s’il est facile à prendre en main, parce que très stable, ça ne sera pas le modèle qui va offrir le meilleur départ au vol, pour des pratiquants qui prennent leurs marques. En revanche, les navigateurs confirmés seront surpris de sa capacité à vite prendre de la vitesse et donc à permettre le vol. Nous n’avons eu que très peu de navigations où la superficie de cette aile porteuse ne suffisait pas. Les performances sont très bonnes et rapidement nous avons pu prendre leur mesure sur des bords rapides et stables. Avec cette taille de mât (82 cm), la hauteur de vol est facile à gérer. Au départ, nous avions tendance à avoir le foil qui faisait descendre le nez du flotteur et puis nous avons positionné une cale sous la vis avant du stabilisateur pour faire lever le nose. C’est rapidement rentré dans l’ordre ! Il ne faudra donc pas hésiter à chercher votre réglage en fonction de votre flotteur, du positionnement de vos pieds et bien évidemment de celui de votre platine. Nous l’avons essayé sur plusieurs flotteurs et c’est à chaque fois un foil vif et rapide que nous avons aimé utiliser. Pour le départ au vol, avec du pomping, il est très léger sous les pieds et offre une prise de vitesse assez rapide lorsque l’on sait pomper. De ce fait, notre plage d’utilisation était plutôt large. Nous l’avons trouvé stable et joueur pour nous guider dans des sauts et des manœuvres avec plus d’amplitude que des foils plus lourds ou avec de grosses ailes. Et avec cet ensemble Tbar tout carbone, nous n’avons pas trop réfléchi à une possible souffrance du foil en lui-même. Mais c’est dans le suivi de houle, les petits surfs, qu’il est très agréable. Avec sa vitesse intéressante et la possibilité de facilement pomper, nous n’avons pas eu trop de mal à suivre et garder les trains de houle. Il aura été un partenaire très agréable dans cet exercice tout au long de nos tests !

 

Verdict
Cet AFS Flyer, avec des ailes de petite surface, permet d’aller vite (à l’heure actuelle le foil le plus rapide que nous ayons essayé). Nous avons pris beaucoup de plaisir, autant en mode freeride, que recherche de vitesse, downwind, surf ou même quelques figures. Il passe vraiment partout avec une réelle impression de solidité. Avec cette taille de mât, il est idéal pour la pratique wing des navigateurs confirmés, deux autres tailles de mât sont proposées par la marque pour satisfaire les pratiquants. AFS continue de développer et fabriquer en France des foils performants, avec une gamme large de produits qui saura ravir tous les navigateurs, du novice au plus aguerri. A vous de flyer !

 

Les conditions du test
Vent :
Entre 8 et 30 nœuds
Etat de la mer : Plat, clapot, houle
Spots : Almanarre, Garonne, Sanguinet, Bages
Temps effectif de navigation sur le produit : 9 heures sur 12 navigations

 

Les +
Décollage plutôt rapide pour une aile de 1000
Vitesse de croisière plus élevée que de nombreux foils qui permet une grande mobilité
Qualité de fabrication de l’ensemble

 

Les -
Tbar, foil un peu plus encombrant que d’autres modèles avec ce monobloc


Source : Mathieu Bonno/Myboardreport
Photos : Mathieu Bonno/Myboardreport

tags: AFS Flyer 1000

Articles similaires

Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer