Publicité:

Test F-ONE Phantom Carbon 1780 2021

26/01/2022

Présentation du produit
"Les foils de la ligne Phantom sont conçus pour glisser sans effort, pomper et connecter plusieurs vagues tout en se montrant précis et très agiles une fois dans le surf. La Phantom 1780 offre la plus grande portance de la gamme. Elle permet un programme très polyvalent similaire à la 1480, mais plus adapté aux gabarits plus lourds (>85kg), ou aux SUP"

 

En détails
Mât : 
Aluminium, 75 cm + 4 cm fuselage, 11,5 cm de large à 5 cm du haut, 11,5 cm de large à 5 cm du bas
Fuselage : Assemblage aile plus fuselage avant monobloc, partie arrière du fuselage qui reçoit le stabilisateur, 78 cm avec aile intégrée, 25 cm distance mât au début de l’aile
Stabilisateur : Carbone, 275 cm², 38 cm x 8,5 cm, 2 vis avec tête Torx diamètre 6
Réglage stabilisateur : Non, à moins d’utiliser une rondelle sous une des vis du stabilisateur
Aile porteuse : Carbone, 1780 cm², 108 cm x 22 cm, 3 vis avec tête Torx diamètre 6
Platine : Aluminium, 6 trous dont 2 avec système rapide pour positionner les vis de platine (non fournies), attention diamètre D6
Housses : Oui, pour le mât et les ailes
Poids : 4,2 kg
Prix public conseillé : 1679 €

 

Mise en place
C’est à nouveau un plan porteur que nous avons utilisé avec le mât aluminium de 75 cm. Comme pour le 1480 déjà testé il y a quelques semaines, il suffit d’ajouter un adaptateur Titan fixé dans le mât pour utiliser ce dernier avec toutes les ailes de la gamme Phantom. Le montage est intuitif et nous ne démontions pas tout le foil à chaque navigation pour gagner du temps en préparation. Il ne nous restait donc que les 3 vis M6 de la liaison fuselage mât à mettre en place. L’outil Torx en T est fourni pour mettre en place toutes les vis du foil. 2 vis Torx (M6) servent à fixer le stabilisateur de 275 cm² (modèle surf), 2 autres de même diamètre permettent d’assembler le fuselage et 3 dernières relient le plan porteur au mât. La platine offre la possibilité de préparer le foil rapidement sur 2 ouvertures à l’arrière alors que 4 autres obligent à séparer la vis du carré pour positionner le foil dans les rails. Des housses de bonne qualité permettent de ranger les ailes, comme le mât, à l’abri des chocs. Chez F-ONE les vis de platine sont en M6 et vous utiliserez donc le même outil pour tout le montage du foil, simple et efficace !

 

Le test Wingsurferjournal.com
Avec cette surface d’aile, la prise en main est simple pour le plus grand nombre. Vous l’avez peut-être déjà lu dans le test du Phantom 1480 mais l’ensemble mât alu 75 cm, fuselage court avec stabilisateur surf 275 cm² fonctionne très bien. Le comportement est légèrement différent avec cette aile plus grosse mais il reste bien équilibré pour offrir une stabilité générale rassurante. Il y a cette portance importante pour voler rapidement et la hauteur de vol est facile à maintenir. C’est un foil avec une très bonne stabilité latérale et longitudinale sans que nous n’ayons eu besoin de changer l’inclinaison du stabilisateur ou du rake du mât. Les novices devront tout de même "accepter" de prendre de la vitesse plus rapidement qu’avec le Gravity 1800, par exemple. C’est un petit plus par rapport au Gravity. Sa réactivité et ses performances accrues le rendent très intéressant pour les plus gros gabarits et ceux qui veulent voler tôt, tout en gardant leur aile le plus longtemps possible. Il est plus doux que le 1480, grâce à cette marge d’erreur donnée par la superficie supplémentaire, et il garde des performances très bonnes pour sa taille. Il offrira donc une marge de progression importante à son propriétaire. Vous serez nombreux à apprécier les capacités de déplacement offertes par ce foil. Remonter au vent avec de l’appui, garder le vol sans forcer, utiliser les trains de houle, c’est un foil plaisir. Il n’y a que pour les confirmés qui voudraient agrémenter leur navigation de sauts que cela peut poser problème. Non pas que le foil l’interdira mais dans cette taille ce n’est pas son programme et le risque de casse augmente, comme pour toutes les ailes de cette superficie. Testé sur la planche F-ONE Rocket Wing 110 litres, son fuselage court nous a offert réactivité et stabilité pour des descentes dans le clapot / houle de l’Almanarre ou la Garonne. Un véritable terrain de jeu pour enchaîner les montées / descentes et ce foil Phantom répond bien aux attentes pour ce genre d’exercice ! Il est joueur tout en étant rassurant dans son comportement et nous l’avons trouvé très agréable, une valeur sûre du marché !

 

Verdict
C’est un foil plug and play que nous avons eu la chance de tester. Comme les deux autres modèles (Gravity 1800 et Phantom 1480) déjà essayés, la qualité de fabrication du produit est irréprochable. C’est la plus grosse aile de la gamme Phantom, elle est destinée aux gabarits les plus lourds (+ de 85 kg) qui recherchent de la performance, de la maniabilité et de la polyvalence. "Un couteau suisse" qui pourra permettre de créer un quiver avec une aile plus petite pour les jours de vent fort en ne changeant que l’aile avant. Modularité oblige, vous pourrez faire le choix de basculer sur un mât carbone en gardant votre plan porteur. C’est bien vu et évolutif pour les riders. C’est un foil très confortable et les navigateurs de bon gabarit, ou à la recherche d’une aile à grande portance peuvent y aller les yeux fermés.


Les conditions du test
Vent :
 Entre 10 et 25 nœuds
Etat de la mer : Plat, clapot, houle
Spots : Almanarre, Garonne, Carqueiranne
Temps effectif de navigation sur le produit : 5 heures sur 6 navigations

 

Les +
Décollage rapide
Stabilité du foil
Qualité de fabrication
Polyvalence

 

Les -
Encombrement en cas de voyage avec cette aile intégrée au fuselage

 

Novices : yesyesyesyes
Intermédiaires : yesyesyesyesyes
Confirmés : yesyesyesyes
Experts : yesyesyes


Poids : yesyesyesyes
Accessibilité : yesyesyesyes
Stabilité : yesyesyesyes
Rigidité : yesyesyesyes
Décollage : yesyesyesyesyes
Vitesse : yesyesyesyes
Plage d’utilisation : yesyesyesyesyes
Polyvalence : yesyesyesyes


Source : Mathieu Bonno/Myboardreport
Photos : Mathieu Bonno/Myboardreport

tags: F-ONE Phantom Carbon 1780

Articles similaires

F-ONE | Next Generation 2022

En 2013, la marque F-ONE lançait ses camps Next Generation avec pour but de coacher et...

L'US Grom Squad de F-ONE en action

Beaucoup d’entre vous l’ont sans doute remarqué, le wingfoil est un sport qui...

Test F-ONE Phantom 1480

Présentation du produit "Les foils de la ligne Phantom sont conçus pour...
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer