Publicité:

Test Taaroa UP Carbone 80-1600

16/06/2021

Présentation du produit
"Le UP 80 HR est un mât polyvalent. Son profil unique et la rigidité qui en découle lui permettent d’exceller en terme de glisse et de performances dans toutes les pratiques du foil. L’objectif de ce nouveau design est d’améliorer les sensations de glisse, de manœuvrabilité et de réactivité, même à haute vitesse. Alors que la plupart des marques utilisent des méthodes de fabrication PrePreg pour la production des pièces en carbone, nous utilisons une méthode exclusive appelée DFCM (Dynamic Fluid Compression Molding). Cette méthode permet d'utiliser une palette plus importante de fibres de carbone et donne de meilleurs résultats en terme de rigidité et de qualité, améliorant ainsi la performance sur l'eau. Le mât UP 80 HR peut être monté avec toutes les ailes et fuselages de la gamme. ll peut être équipé d’une fixation platine ou d’un boîtier Tuttle en aluminium vendus séparément. Le fuselage 75 offre le meilleur rapport de la gamme entre accessibilité et modularité. Il est conçu pour être performant dans toutes les disciplines du foil, notamment le wingfoil. L’aile avant LA1600 est une aile très maniable qui offre un excellent compromis entre glisse et stabilité, avec un décollage très précoce. C’est l'aile idéale pour progresser."

 

En détails
Mât :
Carbone, 80 cm + 3,5 cm avec fuselage, 15,5 cm de large à 5 cm du haut, 13 cm de large à 5 cm du bas
Fuselage : Aluminium, 70 cm + 6 cm avec aile, 26 cm distance mât au début de l’aile, 2 vis avec tête Torx pour assemblage mât/fuselage
Stabilisateur : Carbone, 300 cm², 42 cm x 8,5 cm, 2 vis avec tête Torx
Réglage stabilisateur : Oui, avec graduations et 2 vis
Aile porteuse : Carbone, 1600 cm², 90 cm x 20 cm, 3 vis avec tête Torx avec V Fix system pour un positionnement facilité et ajusté
Platine : 4 trous avec système d’ajustement rapide + protection platine/flotteur
Housses : Oui, pour chaque élément, en deux morceaux séparés + valise de transport.
Poids : 4,4 kg
Evolutions possibles : Différents mâts en aluminium ou en carbone, des ailes plus ou moins porteuses et des stabilisateurs de portance et forme différentes
Prix public conseillé : 1899 €
Public visé : Pratiquants de niveau intermédiaire / confirmés

 

Mise en place
Le Taaroa UP Carbone est un foil entièrement démontable avec la possibilité de monter plusieurs adaptateurs en fonction de votre support, il utilise le mât du Noé 80 que nous avions testé en windfoil. Il y a toujours cette protection caoutchouc à disposer entre la platine et le flotteur, pas forcément pratique à positionner mais qui joue effectivement son rôle. Livré dans sa grande mallette souple, avec des scratchs, des pochettes, un emplacement pour chaque partie de votre foil, tout restera bien en place ! La platine bénéficie d’ouvertures aux quatre trous de positionnement dans les rails, ce qui la rend rapide à mettre en place. Toute la visserie de ce UP est proposée en Torx, deux diamètres différents (6 et 8) et les outils correspondants sont fournis. Les tailles et formes des vis sont intuitives et nous n’avons pas eu besoin de notice d’assemblage. 2 vis pour la jonction entre le mât et le fuselage qui s’assemblent parfaitement puisque le mât vient s’emboîter à l’intérieur du fuselage, 3 vis sur l'aile avant et 2 autres vis sur le stabilisateur. Les trous sont ovalisés sur ce dernier pour ajuster le réglage de l'inclinaison, avec des graduations, pour mémoriser votre angle d'incidence préféré. Détail pratique, les housses sont légères, individuelles et en 2 parties, vous pourrez protéger vos ailes dès la sortie de l’eau ou avant de rejoindre le plan d’eau et les retirer très rapidement. Attention toutefois qu’elles ne s’envolent pas une fois enlevées ou qu’elles ne glissent pas dans le transport.

 

Le test Wingsurferjournal.com
Deuxième modèle Taaroa testé en wingfoil, après le UP Aluminium 75, nous connaissions donc bien le produit et toute sa polyvalence. Très intuitif sur le montage, le UP est rapide à préparer. Comme à notre habitude, nous ne démontions pas souvent le plan porteur pour gagner encore en temps de mise en place ! Avec ce nouveau stabilisateur 42, il nous a fallu retrouver le bon réglage d’incidence de ce dernier. Mais le système de graduations est bien pratique pour ça. L’aile de 1600 cm² dont nous avons bénéficié offre de la portance et de l’appui pour un décollage rapide et nous avons donc pu profiter d’une très belle plage d’utilisation en utilisant seulement des wing de 4.0 et 5.0 m² pour un décollage à 8 nœuds de vent environ. Cette aile porteuse offre une stabilité impressionnante et une vitesse de croisière tout à fait acceptable pour se promener sur le plan d’eau, voire utiliser les ondulations du spot pour glisser et surfer. Avec le fuselage court de 70 cm, le pomping est facilité. L’ensemble est plutôt confortable pour prendre le vol ou pour garder une houle. Il était très agréable de voler à basse vitesse et donc de pouvoir utiliser n’importe quelle houle pour glisser sur le foil. Dès qu’il y a du vent, la stabilité de l’ensemble permet d’avoir une aisance dans le vol et la possibilité de se concentrer sur le reste du matériel pour évoluer plus librement sur le plan d’eau. Ce nouveau stabilisateur offre plus de fantaisie que le 45 (qui donnait un foil plus figé dans un rail). Nous nous en sommes donc donnés à cœur joie pour pousser ce UP à la recherche de vitesse, de sauts et de manœuvres dans notre progression. C’est un foil très joueur et performant, avec ce mât carbone de 80 cm, nous avons apprécié cette marge de sécurité supplémentaire et un poids encore plus léger sous les pieds. Il est très sain dans la pratique wingfoil. Nous n’avons testé ce UP carbone qu’avec l’aile de 1600 cm² mais les possibilités sont intéressantes et la 1250 cm² testée sur le modèle aluminium nous aurait permis de gagner en vitesse pour des courbes plus serrées et plus de fun encore. C’est donc une évolution possible du foil, à moindre coût, pour une plage d’utilisation élargie. Pas de surprise dans le comportement de ce foil abouti, performant et solide, ce n’est pas un foil « star » mais c’est une valeur sûre offerte par Taaroa.

 

Verdict
La marque Taaroa propose de nombreux produits pour la pratique wing et le UP offre plusieurs combinaisons pour satisfaire les navigateurs de tous niveaux. C’est un modèle ultra évolutif avec la possibilité de changer chaque pièce du foil et que celle-ci soit adaptable. Nous avons déjà testé le UP avec le mât aluminium et cette évolution carbone permet de gagner en contrôle et en performances. De nombreuses ailes porteuses sont proposées entre high aspect et low aspect en fonction de vos envies de navigations, freeride, pomping, vitesse, freestyle… Il y aura forcément un ensemble qui pourra vous convenir dans la gamme. La qualité de fabrication est un gage de longévité et vous pourrez donc imaginer utiliser plusieurs ailes porteuses pour augmenter votre plage d’utilisation !

  

Les conditions du test
Vent :
Entre 8 et 30 nœuds
Etat de la mer : Plat, clapot, houle
Spots : La Garonne, Le Mourillon, Almanarre, La Bergerie
Temps effectif de navigation sur le produit : 13 heures sur 15 navigations

 

Les +
Stabilité
Décollage rapide
Réglage à graduations du stabilisateur

 

Les -
Protection de la platine en caoutchouc à positionner manuellement qui bloque un peu la possibilité de réglage rapide en cas de besoin

 

Source : Mathieu Bonno/Myboardreport
Photos : Mathieu Bonno/Myboardreport

tags: Taaroa UP Carbone

Articles similaires

Test Taaroa UP Aluminium 1250

Présentation du produit "Le Taaroa UP Aluminium est un foil polyvalent,...
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer