Une belle épreuve au Maroc

08/11/2021

Après Leucate dans le Sud de la France le printemps dernier, c’est à Dakhla à l’extrême Sud du Maroc que le GWA Wingfoil World Tour, le tout jeune championnat du monde de wingfoil, faisait escale début novembre pour la GWA Wingfoil World Cup Morocco, sacrant au passage Fiona Wylde et Hugo Marin en Surf-Freestyle et cette même Wylde et Titouan Galea en Race.

Du 2 au 6 novembre, c’est un petit comité de 5 femmes (à signaler l’absence d’Olivia Piana suite à une blessure) et 20 hommes qui avaient rendez-vous à Dakhla au Maroc pour cette GWA Wingfoil World Cup Morocco, comptant pour le GWA Wingfoil World Tour, avec au programme les 2 disciplines phares, le Surf-Freestyle et la Race. C’est sur le spot de Foum Labouir, bien connu des kitesurfers et windsurfers, que débutent les hostilités avec 3 journées dédiées au Surf-Freestyle et une grosse surprise dès le 2ème jour avec l’élimination au 3ème tour dans le tableau d’élimination du grand favori, le français Titouan Galea, battu à la régulière par l’autre tricolore Malo Guénolé. Dans une finale 100% bleu, blanc, rouge, c’est le montpelliérain Hugo Marin qui finalement s’impose devant Julien Bouyer, son frère Camille prenant lui le meilleur sur le brésilien Fernando Novaes. Connue pour ses performances en SUP race, l’américaine Fiona Wylde est aussi une très bonne wingfoileuse et elle le prouve en montant sur la plus haute marche du podium chez les femmes devant la néerlandaise Bowien van der Linden, la tchèque Paula Novotna et la française Orane Cerise.

Vendredi 5 novembre, changement de programme avec cette fois la discipline de la race et des demi-finales à 10 pour les hommes, les 5 premiers se qualifiant pour la finale quand les femmes courent pour leur part des finales directement. Très rapide, Titouan Galea s’impose le 1er jour, imité par Bowien van der Linden, et c’est dans un nouveau décor dans la baie de Dakhla le dernier que les courses continuent le samedi avec Titoua Galea qui parachève son sacre en devançant l’autre français Mathis Ghio et l’italien Francesco Cappuzzo. Plus incisive en ce dernier jour de course, l’américaine Fiona Wylde fait la différence et s’offre un doublé sur cette étape marocaine en s’imposant dans la discipline de la Race après celle du Surf-Freestyle 2 jours plus tôt !
Encore expérimental, le GWA Wingfoil World Tour continue de poser les premières pierres d’un circuit mondial digne de ce nom avec une prochaine épreuve prévue à Fortaleza au Brésil du 16 au 21 novembre…

 

Pour en savoir plus sur le GWA Wingfoil World Tour : www.wingfoilworldtour.com

 

Source : GWA Wingfoil World Tour
Photos : Svetlana Romantsova

tags: GWA Wingfoil World Tour GWA Wingfoil World Cup Morocco Dakhla Fiona Wylde Hugo Marin Titouan Galea

Articles similaires

Un beau final à Silvaplana

Après 2 journées durant lesquelles le vent s’est fait désirer,...

Des conditions capricieuses pour le Surf-Slalom

Pour la 2ème journée de l’étape du GWA Wingfoil World Tour à...

C'est parti à Silvaplana

Après Leucate dans le sud de la France fin avril, début mai, c’est sur le...
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer