Publicité:

Test NSP SUP/Wing Pro Foil 5.10 2021

24/11/2021

Présentation du produit
"Cette nouvelle génération de planches SUP/Wing s'inspire des derniers bateaux à foils de l'America's Cup. En adaptant les concepts clés aux exigences de la pratique SUP/wing, nous avons considérablement amélioré les performances vous permettant de vous lever et de voler tôt, avec un minimum d'effort. Par rapport aux autres planches à foils qui comportent souvent des carènes plates, les formes améliorées de la SUP/Wing Pro Foil apportent une toute nouvelle expérience pour les foilers intermédiaires et experts avec cette carène originale qui devra permettre de limiter le contact avec l’eau tout en gardant de la stabilité à l’arrêt."

 

En détails
Volume : 96 litres
Largeur : 63,5 cm
Longueur : 178 cm
Straps : Non fournis, 5 positions possibles sur la longueur et deux angles sur le pied avant
Rails de foil : 2 rails US standards
Nombre de poignées : 2, une de chaque côté du flotteur
Tailles disponibles : 5'6’’ / 5'10’’ / 6'2’’ / 6'6’’ / 6'10’’ / 7'2’’
Prix public conseillé : 1149 €

 

Découverte
Elle a un design original cette planche NSP. Sa carène, très surprenante sur l’avant, nous a intrigué dès sa sortie du carton ! Elle doit permettre de naviguer aussi bien en SUP qu’en wing, et offre donc plus de longueur que ses concurrentes de même volume. Si elle reste classique, avec un pont plat et un avant arrondi, sa carène est très marquée sur l’avant et l’arrière est beaucoup plus traditionnel avec une zone de plat autour de la platine. Le décroché, sur l’arrière, est important pour diminuer la surface mouillée. La planche est bien plus épaisse sur l’arrière que sur l’avant et les rails sont arrondis sur le nose du flotteur. Son pad est très confortable et il y a une surépaisseur sur la longueur (sur l’axe longitudinal) pour caler les pieds en utilisation strapless ainsi qu’un kick tail (surépaisseur à l’arrière) pour avoir de l’appui dans les courbes. 5 positions de footstraps, très espacées, sont proposées avec une rangée centrale à l’arrière et 2 angles possibles à l’avant. Il n’y a pas de valve de décompression et l’anneau d’accroche du leash se trouve, centré, juste derrière le kick tail. Les rails de platine sont standards et proposent des repères pour facilement renouveler vos réglages. 2 poignées de portage complètent l’équipement avec une poignée en dessous, avec laquelle il faudra faire attention de ne pas glisser alors que celle du dessus est très pratique.

 

Le test Wingsurferjournal.com
C’est un flotteur qui sort de l’ordinaire que nous avons choisi pour ce test. Le cahier des charges n’est pas tout à fait le même que sur des flotteurs exclusivement dédiés à la pratique wing, puisque ce modèle doit offrir polyvalence avec la pratique SUP foil. Elle est donc plus étroite et plus longue que bon nombre de ses concurrentes de même volume. Cela se ressent sur l’eau et ce n’est pas la planche la plus facile d’accès, avec une instabilité à l’arrêt due à sa plus faible largeur. Le volume de cette 5’10’’ reste généreux et, pour notre gabarit de 80 kg, le départ à genoux ne pose pas de problème. C’est dans le départ au vol que cette planche est surprenante. Avec cette longueur supplémentaire, il ne faut pas hésiter à bouger les pieds entre une position plus avancée au début du pomping, commencer à prendre de la vitesse puis le vol où il faudra reculer les pieds pour être au-dessus du foil. Le pont est très confortable et les mouvements de pieds sont aisés. La petite surépaisseur sur l’axe longitudinal du flotteur aide à pousser pour prendre de la vitesse. Cette longueur supplémentaire peut également être un atout et participe au décollage, dans les conditions limites, puisque cela aide à prendre et garder l’élan donné par les ondulations. Les rails sont bien arrondis pour ne pas stopper le flotteur et l’avant ne colle pas à l’eau avec sa forme si particulière. C’est intéressant. Chaque houle et chaque vague deviennent une occasion de s’amuser. Nous avons souvent navigué avec un foil plutôt avancé dans les boîtiers pour lever le nez du flotteur. Les repères donnent la possibilité de mémoriser simplement votre réglage ou d’effectuer les petites modifications à apporter très rapidement. C’est une planche très agréable et nous avons apprécié le confort de vol dans les petites vagues ou la houle. Nous avons ensuite basculé en navigation à straps. Après quelques essais, nous avons finalement opté pour la position médiane des straps mais chacun aura la possibilité de trouver son propre réglage entre 5 propositions et une grande amplitude entre les 2 extrêmes. Nous avons trouvé que l’angle à l’avant est plutôt fermé et nous avons dû modifier légèrement notre navigation sans que cela ne soit insurmontable. C’est notre style de navigation qui veut ça, pour avoir le corps plus ouvert vers l’avant, mais cela ne nous a pas gêné dans la conduite du flotteur. Vous pourrez également positionner les straps sur l’axe longitudinal du flotteur pour ceux qui préfèrent. La planche est très confortable et nous avons profité de navigations bien différentes entre recherche de vitesse maximale, des sauts ou des surfs, elle sait tout faire. Ce volume nous a souvent permis de poser des figurent grâce à sa flottaison ! Les navigateurs de niveau intermédiaire comme les confirmés pourront prendre beaucoup de plaisir avec ce flotteur grâce à sa polyvalence. A la pagaie, c’était un peu plus difficile pour notre gabarit de tenir debout à basse vitesse mais quel régal de pouvoir passer de l’une à l’autre des pratiques en changeant simplement l’outil de propulsion. Le maître mot de ce test aura été : Confort de navigation.

 

Verdict
C’est une belle surprise que nous avons eue en utilisant ce flotteur. Si elle manque un peu de largeur pour être la reine de la stabilité et ne sera pas forcément conseillée pour les novices. Son décollage offre un confort de navigation très intéressant pour tous les navigateurs et nous avons pris énormément de plaisir à l’utiliser. Elle permet également de mixer les pratiques wing et SUP pour les gabarits légers à moyens. C’est une perspective intéressante pour tous ceux qui naviguent dans des endroits où il peut y avoir de vagues et/ou du vent. Les gabarits les plus lourds pourront imaginer ajouter du volume sur leur flotteur. NSP propose plusieurs tailles jusqu’à 7’2’’ et 136 litres pour le plaisir d’avoir une planche ultra polyvalente et ne louper aucune session !

 

Les conditions du test
Vent :
Entre 5 et 25 nœuds
Etat de la mer : Plat, clapot, houle, petites vagues
Spots : La Garonne, Almanarre, La Nautique, Leucate
Temps effectif de navigation sur le produit : 8 heures sur 11 navigations

 

Les +
Pont ultra plat et pad confortable
Polyvalence SUP/wing
Légère sous les pieds

 

Les -
Instabilité à l’arrêt

 

 

NSP SUP/Wing Pro Foil 5.10 2021
Novices :
yesyesyes
Intermédiaires : yesyesyesyes
Confirmés : yesyesyesyes
Experts : yesyesyes


Equipement : yesyesyes
Poids : yesyesyesyes
Stabilité : yesyesyes
Départ au vol : yesyesyesyes
Confort : yesyesyesyes
Polyvalence : yesyesyesyes


Source : Mathieu Bonno/Myboardreport
Photos : Mathieu Bonno/Myboardreport

tags: NSP SUP/Wing Pro Foil

Articles similaires

C'est parti pour Chris Bertish !

Projet dont nous faisions écho en début d’année (cf notre article du...

Le Transpac Wing Project par Chris Bertish

L’évolution du sport aidant, la pratique du wingfoil s’ouvre à de...

A la découverte de la NSP Airwing

Dans un contexte international très particulier, les sorties des nouveautés matos...
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer